Avoir un enfant DYS-férent, HPI, ou TSA

Le cerveau est une machine complexe. Généralement, il fonctionne plus ou moins de la même façon. Mais parfois, il agit de façon radicalement différente. Cette différence de fonctionnement se manifeste alors dans les apprentissages ou le comportement, ou les deux.

Les troubles DYS/TDA(H):

Environ 5 à 12 % des enfants d’une classe d’âge souffrent de déficits dans un domaine cognitif : dysphasie (troubles du langage oral), dyslexie (troubles de la lecture), dyscalculie (troubles du calcul), dyspraxie (troubles du mouvement), hyperactivité ou déficit de l’attention (TDA(H) = trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité)… Ces difficultés sont rarement isolées : un enfant tda(h) peut cumuler dys et hpi ou tsa, un enfant dyspraxique peut cumuler dyslexie, dyscalculie, dysorthographie, etc.

Les HPI

Le haut potentiel intellectuel (HPI) comprend la douance, le talent et la précocité intellectuelle. Ensemble, ils constituent un QI plus élevé que la moyenne, c’est-à-dire égal ou supérieur à 130. Les enfants à HPI représentent 2% de la population, ce qui explique pourquoi ils sont au-dessus des 98% restants. ATTENTION ! Les enfants HPI ne sont pas forcément tous en réussite scolaire. Leurs capacités supérieures peuvent aussi devenir des freins dans leur scolarité !

Les TSA

Touchant environ 1 naissance sur 100 en France, le trouble du spectre de l’autisme (TSA), est une condition neurodéveloppementale dont les caractéristiques peuvent être classées en trois catégories que l’on nomme triade autistique et peuvent apparaître sous différentes combinaisons et avec une intensité variable, qui évolue même à l’âge adulte.

Ces dernières touchent :

 Les relations sociales
– La communication
– Les comportements et les intérêts

Votre enfant, même s’il n’a aucun trouble, rencontrera FORCEMENT des enfants atteints par ces différences !

Par chance aujourd’hui, ces différences sont connues, et mieux reconnues par les praticiens et enseignants. Et ces derniers sont de mieux en mieux formés, travaillant toujours plus à la réussite de l’école inclusive, grâce à la collaboration mise en place entre eux, les praticiens et les familles.

Pour mieux comprendre ces particularités, et aider vos enfants à les accepter, voici une liste (non exhaustive) de sites et de liens.

Accueil – Mon Cerveau à l’école (moncerveaualecole.com)  Ce site très intéressant explique le fonctionnement cérébral chez les enfants qu’ils soient dys ou non, face aux apprentissages scolaires.

DYS-POSITIF – Troubles DYS : dyslexie, dysorthographie, dysgraphie, dyscalculie, dysphasie, dyspraxie, TDA-H

Tdah | TDAH – Pour une égalité des chances Association | France (tdahegalitedeschances.com)

Troubles DYS – Fédération Française des DYS (ffdys.com)

Dyspraxique Mais Fantastique – Pour mieux connaître la dyspraxie et venir en aide aux dypraxiques

Conférence : Le Trouble de l’Attention (TDAH) en 2018 – YouTube (promis, ce n’est pas barbant !)

Les troubles DYS – C’est pas sorcier – YouTube

Florence Balitout : Des HPI complexes – YouTube

Qu’est-ce que le trouble du spectre de l’autisme (TSA) ? – Trouble du spectre de l’autisme (TSA) – spectredelautisme.com

Maison Départementale des Personnes Handicapées de la Haute-Garonne – MDPH31 Lorsque le diagnostic est posé, c’est la démarche finale pour être aidé !

Info Pratique l’Enfant TDAH à l’école.

Comprendre la différence, c’est l’accepter !